Le Comte de Saint Germain,
vampire
(Hotel Transylvania)


Roman d'horreur pour adultes

Chelsea Quinn Yarbro

1978

Pocket


En 1743, le Comte de Saint Germain s'installe à Paris. C'est un ancien vampire qui a emprunté, au cours des siècles précédents, de nombreux noms. Il fait appel à une confrérie d'alchimistes pour infiltrer incognito l'aristocratie et acheter un ancien bâtiment : l'hôtel de Transylvanie. Son but est de démasquer et de démanteler le cercle de Saint Sébastien, un sorcier malfaisant. Il rencontre également Melle Madeleine de Montalia, nouvelle venue de province, qui ne le laisse pas indifférent…

La série mettant en scène le vampire Saint Germain comporte 20 volumes. L'auteur a également publié deux volumes axés sur le personnage de Madeleine de Montalia. En France, le roman " Saint germain, l'égyptien " est paru en deux volumes. Le personnage du vampire est inspiré du vrai Comte de Saint Germain, un aventurier du 18ème siècle. Il était renommé pour son savoir, ses dons en musique et en peinture. Ce personnage, exceptionnel et mystérieux, avait déchaîné les rumeurs à la Cour de Louis XV.

Saint Germain dispose d'une force et d'une dextérité exceptionnelles. Ayant côtoyé les humains durant des siècles, il est capable de déceler très facilement leurs émotions. Il pratique l'hypnose pour obtenir des renseignements ou influencer les humains. Sa nature vampirique exige qu'il boive du sang, mais il peut se contenter d'une faible quantité. Saint Germain ne mange plus et ne se reflète pas dans les miroirs. Il se transforme en loup. A la différence des sorciers, il ne craint pas les lieux ou les objets sacrés. La lumière du soleil lui est néfaste et lui fait perdre ses forces. Pour supporter la lumière du jour et pouvoir traverser l'eau courante, Saint Germain a rempli les talons de ses chaussures - ainsi que le fond de sa berline - de sa terre natale. Selon les légendes, une personne née au solstice d'hiver a de grandes chances de devenir un vampire. Un mortel peut être transformé si le vampire boit trop et trop souvent de son sang. Pour détruire un vampire, il faut lui rompre l'échine, le décapiter ou utiliser le feu.

L'auteur nous présente avec succès la vie de la communauté mondaine du 18ème siècle. Il est inhabituel de voir un vampire utiliser les objets sacrés pour combattre ses ennemis. Ce vampire lutte pour la sauvegarde des mortels face aux adorateurs du démon. Le récit de Chelsea Quinn Yarbro est particulièrement prenant.