Night hunter


Jeu vidéo

Olivier Marty

1988

Ubisoft


Vous êtes le Comte vampire Dracula, décidé à reprendre le pouvoir sur vos terres. Pour ce faire, vous devez vous emparer de médaillons bénis qui protègent la population. Ayant eu vent de vos projets, le professeur Van Helsing engage des combattants, prévient les habitants et pose des pièges. Sachez gérer au mieux vos pouvoirs tout au long de votre quête pour triompher des mortels !

Ce jeu de plate-forme est composé de 30 niveaux de 20 écrans. Dans chaque niveau, il vous faudra trouver 8 objets (3 parchemins et 5 clés) pour accéder au suivant. Vous emprunterez alors une porte magique. Cette porte est remplacée par un médaillon tous les 5 niveaux.

Les vampires regagnent de l'énergie physique et psychique en buvant le sang des humains. Ils craignent la lumière du jour, l'eau bénite, les crucifix et l'eau courante. Leur énergie psychique leur permet de se transformer pendant un laps de temps en chauve-souris ou en loup-garou. La chauve-souris peut traverser sans dommage les cours d'eau ou les pièges. Le loup-garou est plus fort mais meurt s'il est touché par des balles d'argent. Un pieu fiché en plein dans le cœur est le moyen immédiat pour détruire un vampire sous sa forme naturelle. Vos ennemis les plus redoutables sont les chasseurs de vampire armés de pieux de bois, les prêtres qui jettent de l'eau bénite et le Professeur Van Helsing. Ce dernier apparaît lorsque tous les objets d'un niveau ont été ramassés. Lorsque le jour se lève, le vampire doit impérativement trouver refuge dans une crypte. Le Comte tombe en poussière lorsqu'il meurt.

Le point fort de ce logiciel est que le joueur y incarne un vampire et doit savoir gérer ses capacités surnaturelles. La réalisation et les graphismes sont bons pour l'époque mais le jeu en lui-même est bien trop répétitif.