The last man on earth


Film post-apocalyptique

Ubaldo Ragona

1964

Vincent Price


Depuis trois ans, Robert Morgan vit seul ; il est le dernier survivant d'une épidémie. Lorsque la nuit tombe, Morgan se barricade dans sa maison, les rues étant alors infestées de créatures assoiffées de sang. Durant la journée, il part exterminer ces vampires.


Ce film est la première adaptation cinématographique du roman " Je suis une légende " de Richard Matheson, datant de 1954. A l'origine, les Studios britanniques de la Hammer devaient réaliser ce projet pour finalement se désister. Par la suite, d'autres adaptations ont été réalisées : " The Omega man " en 1971, " I am legend " en 2007. Une autre adaptation plus libre, " I am Omega ", est également sortie en 2007.

Vincent Price a joué dans plusieurs films vampiriques : " Lâchez les monstres " en 1970, " The hilarious house of Frightenstein " en 1971 (il est le narrateur de tous les épisodes) et "Le club des monstres" en 1981.


Morgan dispose un miroir, des croix et de l'ail frais sur ses portes. Les vampires ne supportent pas de regarder leur reflet. Ils sont faibles mais peuvent être dangereux en grand nombre. La journée, ils se terrent dans l'ombre. Au début de la contamination, Morgan avait cherché un vaccin. Les contaminés s'affaiblissaient et perdaient la vue. Au constat du décès, leurs corps étaient alors brûlés pour éviter leur résurrection.

Ce film, tourné en noir et blanc, est une adaptation fidèle du roman. Vincent Price parvient avec succès à incarner son personnage, qui sombre peu à peu dans le désespoir - voire la folie. Le réalisateur reste sobre dans les effets spéciaux et les maquillages, privilégiant la narration et le jeu de ses acteurs.


Je suis une légende

I am legend

Club des monstres, le
I am virgin
Je suis une légende
Survivant, le

Saga "Je suis une légende"
90 ans de cinéma vampirique