Vampyre : l'effroyable journal disparu
du Dr Cornélius Van Helsing


Etude illustrée pour enfants

Mary Jane Knight

2007

Gallimard Jeunesse


Présenté sous la forme du journal du Dr Cornélius Van Helsing, en voyage vers la Transylvanie, cette étude présente les vampires en général. Quelques années auparavant, le frère du Dr Cornélius avait vaincu le Comte vampire Dracula. Malheureusement, en constatant que son frère est atteint d'une étrange maladie, le Dr Cornélius craint que le monstre soit de retour… Son journal rassemble toutes ses notes et les documents rassemblés au fil de son aventure.

Il existe en anglais une annexe à cette étude : " The Compendium of vampyres and other perilous creatures " qui présente les vampires à travers différents pays.

Les vampires ne sont pas soumis à la décomposition et leur corps est froid. Ne supportant pas le soleil, ils doivent se reposer dans l'obscurité (sur une couche de leur terre natale). Ils sont vulnérables pendant la journée mais quasiment invincibles durant la nuit. Selon les légendes, ils ne peuvent quitter leur refuge qu'au lever du jour, à midi et au crépuscule. Leur force et leur agilité colossales leur permettent de venir facilement à bout de leurs ennemis. Ils peuvent commander aux éléments, disparaître à volonté et se transformer (en brouillard, chauve-souris, écureuil, corneille, corbeau, rat, araignée, papillon, mite ou renard). Les créatures nocturnes sont sous leurs ordres. Ils sont soumis à quelques contraintes : ils ne peuvent pas traverser l'eau courante ; ils doivent être invités pour entrer dans un lieu privé ; ils ne supportent pas l'ail ; ils doivent compter les graines jetées devant eux et dénouer les nœuds ; le sel détourne leur attention ; ils ne possèdent pas de reflet ; ils sont repoussés par certaines plantes épineuses. Afin de sauvegarder leur immortalité, les vampires ont besoin de leur ration quotidienne de sang frais. Leurs victimes deviennent de plus en plus faibles et inertes et la médecine ne peut rien pour elles. On peut les détruire en leur tirant une balle d'argent bénite en plein cœur, en les décapitant, en les brûlant ou en leur enfonçant un pieu dans le cœur. D'après des récits de l'ancienne Grèce, le vendredi leur est néfaste, leurs pouvoirs étant alors au plus bas. Dans les légendes, les sorciers ou les hommes violents deviennent souvent des vampires. Les bébés qui se distinguent par leurs particularités risquent aussi à leur mort de devenir des vampires (dentition développée à la naissance, marques de naissance, cheveux roux, yeux bleus, le 7ème frère, enfant né coiffé…).

Cet ouvrage est très bien réalisé (avec de petits articles, des pages animées et de nombreuses illustrations) et fournit une ambiance réaliste et inquiétante. En se basant sur le roman " Dracula " de Bram Stoker, l'auteur nous offre une suite très intéressante. Ce livre, à l'origine destiné à la jeunesse, intéressera tous les publics de part son originalité et sa richesse.


Compendium of Vampyres, the

Conseils sur les études