Ames perdues
(Lost souls)


Roman érotico-fantastique

Poppy Z Brite

1992

J'ai Lu


Ce roman nous présente le parcours de trois groupes de personnages. Tous vont se rencontrer, comme si le destin les poussait les uns vers les autres. Le petit Nothing a été conçu à la Nouvelle Orléans. Une jeune fille a aimé le vampire Zillah pour une nuit. Zillah, Twig et Molochai font partie de la nouvelle génération de vampires. Epris de liberté et de plaisir, ils ne restent pas longtemps au même endroit…

" Ames perdues " est le premier roman de Poppy Z Brite. Elle a également publié deux anthologies sur le thème du vampire en 1994 et 1996 sous les titres " Eros vampire ", tomes 1 et 2.

Twig et Molochai adorent manger des bonbons et du chocolat. Avec Zillah, ils boivent chaque soir une bonne quantité d'alcool. Ces vampires modernes ne possèdent pas de crocs, ils se taillent les dents en pointe. Ils sont filiformes et ont la peau pâle et glacée. A la différence de leurs prédécesseurs ils sont insensibles au soleil. Leur vision nocturne est efficace. Ils subsistent grâce au sang humain. Nothing se rendra compte que le sang agit comme une drogue pour lui. Le sperme s'apparente aussi au sang. Nothing ne vieillira plus à partir de ses 20 ans. Les humains ne se transforment pas en vampire mais ils peuvent enfanter un vampire. La mère meurt toujours à la naissance du bébé. Lorsqu'un vampire boit le sang d'un de ses congénères, c'est un signe d'allégeance. Le vampire Christian, vieux de plusieurs siècles, se déplace dans la pénombre. Ses crocs effilés sont rétractables. Le sang d'un humain malade les rendra malade à leur tour. La régénération des vampires est rapide. Ils peuvent être détruits par une blessure au cœur ou au cerveau. D'autres vampires se nourrissent de la souffrance de leurs victimes, de leur beauté, de leur jeunesse ou encore de leur âme même.

L'auteur aborde librement les notions d'homosexualité. Son roman mêle désespoir, sexe, misère, violence, bonté, amitié, amour… Chacun des personnages apporte une touche différente au récit. " Ames perdues " donne un souffle moderne à la littérature vampirique.