Crimson cross


Manga fantastique

Kyoko Negishi

2006

Asuka


Rosine trouve un vampire blessé dans la forêt. Ayant pitié de lui, elle le ramène chez elle avant le lever du jour. Le jeune homme, nommé Karl Van Helsing, est mû par la haine. Son unique but est de retrouver et détruire Eliot, le vampire l'ayant créé…

Ce manga est un one-shot. Les dessins sont élégants et classiques.

Les blessures conventionnelles n'ont aucun effet sur les vampires car ils se régénèrent instantanément. Ils possèdent des crocs effilés, une vision nocturne, et peuvent communiquer avec les loups. Leur force, déjà considérable, est accrue lorsqu'ils boivent du sang frais. Les changements de température ne les affectent pas. Ils ont besoin d'être invités pour pénétrer dans un lieu privé. Les anciens vampires, comme Eliot, ont des capacités surnaturelles comme le vol, l'hypnose, les illusions ou encore la transformation en chauve-souris. Les jeunes vampires, au contraire, craignent le soleil, les croix, l'eau bénite et les paroles saintes. Karl fait partie d'une longue lignée de chasseurs de vampires. Il est toujours capable d'utiliser des sorts pour paralyser les créatures maléfiques. Pour détruire un vampire, il faut lui percer le cœur avec un pieu ou une balle d'argent. Il est cependant possible de ressusciter un vampire, en versant le sang d'une vierge sur son corps ou ses cendres. Les anciens vampires subissent " l'Ennui ", le poids des siècles.

Cette croisade d'un Van Helsing, transformé contre son gré en vampire, est bien rendue. Elle mériterait tout de même d'être développée en plusieurs tomes. Les personnages vampiriques possèdent un charisme et une personnalité très forts, mais ne sont malheureusement que peu présents.