Les confessions de Dracula
(The Dracula tape)


Variation sur le roman " Dracula "

Fred Saberhagen

1975

Pocket


Au 20ème siècle, un magnétophone a été trouvé dans la voiture du couple Harker. Une voix masculine, à l'accent indéfinissable, relate une histoire incroyable. Interrogé par la police, le couple Harker n'y voit qu'une simple plaisanterie. Cet enregistrement a été apporté aux autorités en raison des crimes qu'il dénonce.

Fred Saberhagen a publié 10 romans entre 1975 et 2000, sur le personnage de Vlad Tepes. Il a aussi écrit la novélisation du film de Coppola, " Bram Stoker 's Dracula ".

Dracula dénonce la stupidité du Professeur Van Helsing aux descendants de Jonathan et Mina Harker. Il ne transforme pas les femmes en vampire contre leur volonté et n'est pas responsable de la mort de Lucy. Ce sont les transfusions de Van Helsing qui ont causé la détérioration de sa santé. Le vampire possède les caractéristiques décrites dans le roman de Stoker : un contrôle la météo, une empathie avec les loups, une absence de reflet ainsi qu'une force surhumaine. Il ne respire pas (sinon pour parler) et peut facilement grimper aux murs. Le vampire a la faculté de se changer en loup, en chauve-souris ou en brume (excepté pendant la journée). Le sang de mammifère suffit à le rassasier. Au besoin, Dracula supporte la lumière du soleil durant une courte période. Il doit se reposer dans un cercueil tapissé d'une couche de sa terre natale et recevoir une invitation pour entrer dans un lieu privé. Il ne craint pas les objets religieux mais répugne à les profaner. Arrivé à Londres, Dracula a été stimulé par le dynamisme de la société moderne et a semblé rajeunir aux yeux de Jonathan Harker. Les vampires ne boivent pas le sang de leurs semblables. Dracula partage sa demeure avec trois femmes vampires : Mélisse, Wanda et Anna. Les vampires ressentent la présence d'un des leurs à proximité. Ils peuvent entrer en contact télépathique avec les humains dont ils ont bu le sang. Dracula possède des dons d'hypnose et de persuasion mentale. Son sens du danger le prévient lorsqu'un ennemi approche de son cercueil. Pour transformer un humain en vampire, il faut qu'il y ait un échange de sang : l'humain se change alors en vampire trois jours après sa mort.

Cette relecture du roman de Stoker ne m'a pas emballée. Elle n'apporte pas grand chose de nouveau à part quelques informations sur la vie " humaine " du héros. Ce roman est un peu dépassé.

Dossier Holmes - Dracula, le
Dracula