Victime du vampire
(To sleep with a vampire)


Romance érotique

Adam Friedman

1993

Scott Valentine, Charlie Spradling


Nina est strip-teaseuse. Ayant perdu son droit de visite pour voir son enfant, plus rien ne la raccroche à la vie. Jacob, un vampire, a ressenti l'attrait de la jeune femme pour la mort. Il ne se nourrit que des humains désespérés, et voit en elle une proie idéale. Souffrant de solitude, le vampire veut cependant communiquer avec elle avant de prendre sa vie…

Le vampire ne possède pas de reflet. Jacob a des crocs acérés et des ongles pointus. Il se caractérise par sa vitesse, sa force et des sens phénoménaux. Il dispose d'une grande endurance physique, et les blessures par balles ne lui font rien. Son contrôle mental lui permet d'influencer les actes des humains. Il a également des capacités de télékinésie et de lévitation. Les vampires sont forcés de boire du sang humain et de tuer leur victime (le sang animal est incomplet). Les humains ne peuvent pas être transformés en vampire, car les vampires sont une race à part. Le sang de vampire agit temporairement sur les mortels comme une drogue. Il peut les rendre plus forts et plus alertes. Les vampires voient en noir et blanc, et leur principale faiblesse est le soleil.

Ce film à petit budget mérite d'être visionné. Le réalisateur joue sur la psychologie des deux personnages principaux, servis par des acteurs convaincants. Ils se rejoignent dans leur immense solitude. Malgré certaines longueurs dans le scénario, le spectateur gardera quelques bonnes scènes en mémoire.

Les romances modernes