Je suis une légende
(I am legend)


Roman post-apocalyptique

Richard Matheson

1954

Denöel


Robert Neville est le seul homme encore vivant dans sa ville. Toutes les nuits, il se calfeutre dans sa maison, à l'abri de créatures nocturnes et sanguinaires. Suite à de graves épidémies, la population s'est transformée en vampires. Vivant isolé depuis des mois, il tente de survivre.

Ce roman a été adapté à plusieurs reprises au cinéma : " The last man on Earth " en 1964, " The Omega man " en 1971 intitulée, " I am legend " en 2007. Une adaptation plus libre est sortie en 2007, " I am Omega ". Ses nouvelles fantastiques figurent dans de nombreuses anthologies.

Si l'eau courante et les miroirs n'agissent pas contre les vampires (ils possèdent un reflet), l'odeur de l'ail est par contre très efficace. Neville en confectionne des chapelets au moins deux fois par semaine. La vision d'une croix les effraie. Il utilise des pieux de bois pour sa chasse diurne aux vampires. Les vampires ne sont pas solidaires et sont uniquement motivés par leurs instincts primaires. Faute de nourriture " fraîche ", ils sont devenus cannibales. Les femmes essayent d'aguicher Neville pour qu'il sorte de sa maison. Les animaux peuvent également être contaminés. Il y a deux sortes de vampires : des humains décédés s'étant transformés en vampires et ceux qui sont toujours vivants, porteurs de la contamination. Tous brûlent au soleil et ont une peau très pâle, des canines anormalement longues, ainsi qu'une haleine fétide. Neville découvrira que la cause du vampirisme est un germe qui meurt à la lumière. Durant la journée, les vampires sont plongés dans un sommeil profond. Ils semblent ressentir ce qui se passe autour d'eux mais ne peuvent pas se réveiller avant la tombée de la nuit. Ce germe crée également une substance qui obstrue rapidement les blessures conventionnelles, mais ne parvient pas à réduire les blessures profondes (le corps entre alors en décomposition rapide). Le germe a du être transporté à l'origine par les insectes, notamment les moustiques. Suite à la morsure d'une chauve-souris, Neville est immunisé.

Ce récit tout à fait original est palpitant. L'auteur varie les scènes selon le changement d'orientation de son héros. En se basant sur les éléments classiques du mythe, le héros ne cesse de se questionner sur l'origine du vampirisme. Je vous invite à découvrir l'intégralité du roman et ses rebondissements.


Robe de soie blanche, la
Voix du sang, la

I am legend

I am virgin
Je suis une légende
Last man on earth, the
Survivant, le

Zombies !

Saga "Je suis une légende"