Je suis une légende
(I am legend)


Film post-apocalyptique fantastique

Francis Lawrence

2007

Will Smith


En 2009, des scientifiques américains créent un virus censé éradiquer le cancer… Mais trois ans plus tard, la population est décimée. Dans un New York désormais désert, un survivant, le Professeur Richard Neville, cherche toujours un vaccin.

Ce film est une libre adaptation du roman éponyme de Richard Matheson écrit en 1954. Les studios de la Warner ont acquis les droits du roman en 1970. Ils avaient déjà réalisé une adaptation en 1971 intitulée " The Omega man ". D'autres adaptations ont été réalisées : " The last man on Earth " en 1964, et " I am Omega " en 2007.

90% de la population ont été anéantis et le reste a muté, devenant des créatures agressives et sanguinaires. Ces vampires brûlent au soleil et attaquent les humains ou les animaux survivants. Le virus K peut également contaminer les animaux. Les contaminés n'ont plus de cheveux ni de poils. Leur peau est devenue très pâle et leur température corporelle anormalement élevée. Leurs capacités physiques sont accrues et ils ne ressentent pas la douleur. Ces vampires n'ont plus aucune cohésion sociale et ne parlent pas.

Ennuyeux à mourir et totalement contradictoire vis-à-vis au roman original, ce film n'a absolument aucun intérêt. Même les effets numériques sont ratés (les monstres ressemblent à ceux du film " Le retour de la momie "… qui date tout de même de 2001). Je suis vraiment désespérée par le budget colossal et injustifié - 150 millions de dollars - ayant été alloué à un tel navet !


Je suis une légende

I am legend

I am virgin
Last man on earth, the
Survivant, le

Le pire du pire
Saga "Je suis une légende"

90 ans de cinéma vampirique