Tu renaîtras de mes cendres



Bande-dessinée fantastique

 

 

Elvifrance n° 21


De retour d'une campagne napoléonienne, un officier va prendre du repos dans une propriété de son oncle. Le château de Beauregard près de la Loire est tenu par une belle et jeune gouvernante.

Dans les années 70, l'éditeur français Elvifrance s'était spécialisé dans la traduction de petites bandes dessinées italiennes érotico comiques. Plusieurs collections avaient pour héroïnes des vampires : Zara, Jacula ou encore Electrochoc.

Les vampires possèdent des crocs acérés. Ne supportant pas le soleil, ils ne peuvent sortir qu'à la nuit tombée. Durant la journée, ils paraissent totalement morts. Ils ont la capacité de se changer en chauve-souris ou en loup. Pour assurer leur existence, ils doivent se procurer du sang humain, celui des animaux ne suffisant pas. Les mortels utilisent de l'ail ou des crucifix pour se prémunir de leurs attaques. La lumière et le pieu dans le cœur les détruisent. Pour s'assurer de leur mort, les humains versent de l'eau bénite sur leurs restes.

Cette BD propose des vampires classiques. J'apprécie la sobriété de l'histoire et des dialogues, peu courante chez cet éditeur.