Extase sanglante
(Live girls)


Roman d'horreur

Ray Garton

1987

Presses Pocket


Deux femmes ont été saignées à blanc, la gorge et la poitrine déchiquetées. Les policiers n'ont pas trouvé de trace de sang près des cadavres… Davey Owen a un boulot minable de journaliste chez un petit éditeur. Il se fait larguer par sa copine et se retrouve l'âme en peine sur les trottoirs de Times Square. Il entre alors dans un établissement discret, " le Live girls ", où il se laisse entraîner par une strip-teaseuse…

Cet auteur s'est spécialisé dans les romans d'horreur. Ses récits de vampires mêlent sexe et violence. Un autre titre vampirique a été traduit en français en 1993 : " Tapineuses vampires ".

Les humains récemment transformés en vampire s'attaquent dans la majorité des cas à leurs proches. Ne pouvant contrôler leurs pulsions, ils tuent pour satisfaire leur besoin de sang. Quel que soit leur âge, les vampires restent très sensibles à l'odeur du sang. Ils arrivent à contrôler leur soif mais doivent tuer fréquemment. Ils aiment la pénombre qu'ils trouvent réconfortante. Leur peau est glacée et leurs crocs acérés. Shidey, la maîtresse vampire, utilise deux établissements nocturnes pour se procurer du sang. Son visage n'a pas du tout une apparence humaine, et elle peut se transformer en chauve-souris géante. La mort d'un vampire entraîne une décomposition très rapide de son corps. La croix et l'eau bénite ne leur font rien, mais ils sont sensibles à l'odeur de l'ail. Ils possèdent un reflet. Certaines maladies et drogues diminuent les facultés et déforment les membres de jeunes vampires.

Ce roman est original, avec une ambiance plutôt désespérée. Il conviendra parfaitement aux amateurs de récit d'horreur. L'auteur nous montre des vampires sans pitié qui se sont intégrés au monde de la nuit. Le suspens est permanent et les personnages principaux sont sans cesse en danger.


Tapineuses vampires