Je m'appelle Dracula


Roman fantastique
pour les enfants

Olivier Cohen

1985

Le livre de poche


En novembre 1897, à Paris, le Comte Dracula fulmine devant le récit mensonger " Dracula ", écrit quatre mois plus tôt par Bram Stoker. Le Comte décide de rétablir la vérité par le biais d'un journal autobiographique. Il explique la venue de Harker en vue de l'achat d'une propriété à Londres. Le malheureux Harker, totalement paranoïaque, sombra de lui-même dans la folie…

L'auteur a écrit une suite, " La fiancée de Dracula ", publiée la même année. "Je m'appelle Dracula" a été adapté en bande dessinée par L. Sauerwein en 1988.

Le Comte, né en Transylvanie, est un descendant de la famille de souverains des Vlad Dracul. Il réfute les allusions au vampirisme faites sur sa famille. Il regrette que les superstitions et les légendes prennent le pas sur les faits historiques. L'auteur explique que tout ce qui s'est passé, a été détourné par Bram Stoker. C'est Harker qui brisa le miroir en se rasant. Le Comte est devenu alors furieux, car cet objet lui venait de sa mère. Le Comte Dracula ne mange qu'à heures fixes, du fait d'un ulcère à l'estomac. Il a aussi les gencives sujettes aux saignements. Ses caisses, à destination de l'Angleterre, sont remplies de marchandises destinées à la vente. Le Comte n'a même pas embarqué sur le Demeter ; n'ayant pas supporté la grossièreté du Capitaine et les cales infestées de rats. Amoureux de Lucy, tous deux font un rituel en mélangeant leur sang. Cette coutume ancestrale est un gage d'amour dans le pays du Comte. Il doit son apparente force à ses talents de pugiliste.

L'auteur s'est basé sur le roman " Dracula " de Stoker et a réussi brillamment à retourner les situations et les rôles. Van Helsing et son équipe deviennent les méchants et le Comte Dracula, leur victime. J'ai particulièrement apprécié les explications que fournit l'auteur quant aux caractéristiques attribuées au vampire.


Dracula (Bram Stoker)
Dracula (L Sauerwein)
La fiancée de Dracula