Kofi et les buveurs de vie



Enquête fantastique pour enfants

Jean- Pierre Andrevon

1998

Magnard


Fabien et Kofi sont deux collégiens et voisins. Depuis peu, ils entendent des rumeurs concernant un groupe de nouveaux policiers particulièrement agressifs envers les jeunes de la cité. Une dizaine d'adolescents aurait déjà été arrêtée par ces forces de l'ordre n'opérant que de nuit. Un de leur camarade manquant à l'appel, Fabien et Kofi décident de se rendre chez lui. Ils trouvent sa porte ouverte et son appartement sens dessus-dessous.

Les vampires patrouillent de nuit dans une longue voiture noire. Les jeunes remarquent qu'une lumière bleue vient de l'intérieur du véhicule. En fait, cette lumière provient d'un cube : le vaisseau de ces nouveaux vampires extraterrestres. Leur voiture a la capacité de disparaître en un éclair. Les vampires marchent sans bruit et la neige n'a pas d'effet sur eux. Ils font plus de deux mètres et sont entièrement vêtus de noir. Les traits de leur visage n'ont rien d'humain : bouche sans lèvres, peau parcheminée orangée, oreilles et nez inexistants, yeux rougeâtres. Ces buveurs de vie laissent leurs victimes totalement desséchées, sans aucune goutte de sang dans les veines, ni chair sur les os. Après s'être nourris, la peau des vampires se raffermit. Lorsqu'un vampire est blessé plusieurs fois par balle, son corps se désintègre.

L'utilisation répétée du verlan pour faire " d'jeune " est réellement une prise de tête ! Je me demande pourquoi le titre du roman met en avant le personnage de Kofi, car ce n'est pas le héros ni le narrateur de l'histoire. Ce récit est bien trop long à mon goût, avec des personnages qui ne sont pas assez attachants. Le roman dégage une impression étrange qui n'implique pas le lecteur dans l'intrigue.