Par le sang du démon


Roman horrifique et fantastique
pour adultes

Virginia Schilli

2006

Nuit d'avril


Ce roman raconte l'histoire d'une pauvre et belle jeune fille, élevée par des paysans au milieu du 15ème siècle. Elle déteste cette vie minable et rêve de richesses, de connaissances et de liberté. Amoureuse en secret de son frère aîné, adopté par la famille, elle découvrira que ses sentiments sont partagés. Mais peu après cela, elle se fait violer par Anders Morten, le fils du seigneur local. Abandonnée dans un cachot, elle va faire un pacte qui changera à jamais son existence.

C'est le premier roman d'une jeune romancière de 20 ans. Une suite, " Délivre-nous du mal " est parue chez le même éditeur en 2007.

L'auteur a su revisiter le mythe. En pactisant avec un démon, l'héroïne accède à l'immortalité et peut même changer de corps. L'acte, en lui-même, reste identique : un échange de sang qui est suivi par la mort physique. Les vampires ont des caractéristiques classiques : des crocs, des sens développés, une force et des réflexes surhumains, ainsi qu'une régénération extraordinaire. Ils rejettent la nourriture pour le besoin fondamental de sang humain. Ils pleurent des larmes de sang et pour leur sueur c'est le même principe. La lumière du soleil leur est fatale.

L'accent est mis dès le début sur le sexe et la violence. Je regrette que l'héroïne change de corps pour prendre celui d'Anders dès le début du livre. Le personnage du séraphin (enfin du démon, mais en fait d'une manticore !) n'a pas de but réel à part faire le mal… La fin, notamment le passage de la forêt, traîne en longueur et n'apporte rien de plus au récit. De plus, il y a trop de créatures fantastiques mélangées dans ce roman. Si le personnage principal est perdu entre le bien et le mal, le lecteur peut également se perdre au fil des pages…