Le lien du sang
Blood ties 1
(The turning)


Romance horrifique

Jennifer Armintrout

2006

Harlequin - Best Sellers


Le Dr Carrie Ames supporte difficilement la vision d'un homme amené aux urgences. Malgré de nombreuses blessures mortelles, le patient est encore vivant et semble la dévisager de son œil valide. Carrie est soudainement attaquée : les griffes de l'homme lui déchire la gorge. Un mois plus tard, elle se réveille du coma et réalise que son métabolisme a subi des changements invraisemblables. Elle rencontre Nathan Grant qui lui déclare être, tout comme elle, un vampire issu du même créateur : Cyrus. Nathan lui annonce qu'elle doit adhérer à un groupe de vampires ou mourir. Il lui laisse le temps de lire " le Sanguinarius " un ouvrage destiné aux chasseurs de vampires, expliquant les caractéristiques des vampires, avant de décider de quel côté elle souhaite se ranger. Malgré le dévouement et les attentions de Nathan, Carrie veut rencontrer son Sire.

Ce roman est le premier volet d'une série de 4 tomes.

Au début de sa transformation en vampire, Carrie diagnostique d'étranges symptômes : une chute brutale de sa température corporelle, une faim incessante, une irritation due à la lumière du jour et des sens plus développés. La victime devient un vampire s'il y a un échange de sang et si elle meurt. Dans le cas de Carrie, des gouttes de sang ont été involontairement échangées durant l'attaque. Sa transformation a pu s'opérer car pendant son coma, elle a fait un arrêt cardiaque. Le fait de boire du sang est une nécessité pour les vampires. Ils peuvent toutefois continuer à se sustenter comme les humains, par habitude ou pour le plaisir. Une fois que le nouveau vampire a bu du sang humain, il devient allergique au soleil et s'il y est exposé, sa peau s'enflamme instantanément. Le visage des vampires prend des traits bestiaux sous l'effet de la faim ou de la colère et leurs crocs apparaissent. Les vampires ne subissent pas le passage du temps et ne sont pas sujets aux maladies. Leur capacité de régénération se développe avec l'âge. Ils ont toujours un reflet. Les vampires possèdent deux cœurs : un cœur humain et un cœur vampirique. Le cœur humain est une de leur principale faiblesse, car endommagé, il peut être une cause de leur mort, ainsi que la décapitation. L'eau bénite agit comme un acide sur leur peau. Deux cents ans auparavant, un groupe de vampires a créé " le mouvement pour l'extinction volontaire des vampires " afin de préserver la race humaine. Ils suivent trois règles : ne pas se nourrir d'un humain sans son consentement, ne pas blesser ou tuer un être humain et ne pas créer un nouveau vampire. Celui qui enfreint ces règles est alors condamné à mort. Le lien du sang entre le Sire et son infant est extrêmement puissant. Le Sire peut influer sur la volonté des humains qu'il transforme et ressentir leurs émotions, leurs pensées et leurs douleurs. Des refuges de donneurs existent, fréquentés par des sans-abri en quête d'un toit ou d'argent. Un vampire peut boire le sang d'un autre et voir ainsi les éléments les plus marquants de son passé. Ces échanges de sang surviennent surtout pendant l'acte sexuel et décuple les sensations. Carrie croise des êtres hybrides comme des lupins (mi-vampire - mi-loup-garou) ou des vampires ayant des ancêtres d'origine démoniaque.

Le livre présente plusieurs revirements de situations : Carrie changera par exemple de Sire à la fin du livre. L'auteur parvient parfaitement à nous faire ressentir des tensions de son héroïne qui oscille entre attirance et répulsion pour Cyrus. Les interactions entre les personnages sont nombreuses et permettent de découvrir leur passé. Le père de Cyrus, un vampire en quête de puissance (surnommé " le mangeur d'âme ") est prometteur pour la suite. Ce premier roman est complet, l'héroïne rencontrant les deux " clans " de vampires. Il mêle romance, passion mais aussi scènes violentes et gores : un mélange bienvenu et explosif.


La bit lit
Les romances modernes