Nosferatu :
the wrath of Malachi



Jeu vidéo (FPS) sur PC

 

2003

Pan Vision


En 1912, une famille a été conviée au château de Malachi en Roumanie, pour célébrer le mariage de l'aînée avec le fils du comte local. Vous incarnez le frère de la mariée, un sportif revenant d'un championnat. La nuit est tombée et l'étrange château semble abandonné à votre arrivée. Vous découvrez des traces de lutte et des restes de barricades.

Il s'agit d'un jeu d'action à la première personne. Tout a été fait pour que le joueur soit plongé dans un vieux film d'horreur (le grain de l'image rappelle les vieilles pellicules cinématographiques). Les monstres, les objets et la localisation des objectifs sont générés aléatoirement, permettant une rejouabilité accrue.

Comme dans tout jeu de tir, les armes ont un rôle capital. Ici, ce sont les armes classiques d'un chasseur de vampires : le pieu, la croix, la canne-épée, le revolver… Les goules et les vampires sont accompagnés d'autres créatures maléfiques. Au fur et à mesure que vous libérez les membres de votre famille, ils vous révèlent des informations cruciales dans votre quête et vous remettent des objets utiles.

L'ambiance est inquiétante et les premiers pas dans l'enceinte du château sont vraiment efficaces. Je regrette que le jeu se déroule en temps limité et que les ennemis puissent apparaître à n'importe quel moment. L'exploration est rendue fastidieuse par l'absence de plan et de notes. Ce jeu est à réserver aux accros des jeux d'action, ce qui n'est hélas pas mon cas…