Le cauchemar de Dracula
(Horror of Dracula)


Film d'horreur

Terence Fisher

1958

Christopher Lee et Peter Cushing


1888, Jonathan Harker se fait engager au château du Comte Dracula comme bibliothécaire, dans le but secret de détruire le Comte dont il connaît la nature. Une jeune femme lui demande de l'aider à fuir, mais elle n'a pas le temps de s'expliquer devant l'apparition de Dracula.


C'est le premier film des studios de la Hammer mettant en scène Dracula. Le titre original " Dracula " a été changé pour éviter toute comparaison ou amalgame avec le film de Tod Browning. Il s'agit de la première interprétation du Comte par Christopher Lee. Une suite directe, intitulée " Dracula prince des ténèbres " a été réalisée en 1966. Les relations entre les personnages ont été modifiées par rapport au roman de Bram Stoker : Mina est la femme d'Arthur, dont la sœur Lucy est fiancée à Harker.

Peter Cushing a incarné le Professeur Van Helsing à plusieurs reprises : en 1958 dans le film " Le cauchemar de Dracula ", en 1960 dans " Les maîtresses de Dracula ", en 1972 dans " Dracula 73 " et en 1974 dans " La légende des 7 vampires d'or ". Il a joué également dans les films de vampires suivants : " The blood beast terror " en 1968, " The vampires lovers " en 1970, " Twins of evil " en 1971, " Dracula vit toujours à Londres " en 1973, " Tendre Dracula " en 1974.

Jimmy Sangster était le scénariste vedette de la Hammer Films. Il avait notamment rédigé les scénarios des films "Le sang du vampire" de 1958 et " Dracula prince des ténèbres " de 1966. Il avait également réalisé le film " Lust for a vampire " en 1971.


Certaines caractéristiques du vampire sont mises en avant : sa force surhumaine, son aversion pour l'odeur des fleurs d'ail, sa crainte de la croix et son appréhension mortelle pour la lumière du soleil. Les victimes du Comte sont les femmes qui deviennent littéralement droguées et se livrent volontairement aux morsures de Dracula. Une fois sous l'emprise du vampire, elles sont de fidèles espionnes à sa solde. Les vampires se reposent dans des cercueils sans couvercle dont le fond est recouvert de terre. Une fois un pieu enfoncé dans le cœur, le vampire est rattrapé par le poids de l'age : la compagne de Dracula prend l'apparence d'une vielle femme. Van Helsing déclare avoir dédié sa vie à combattre ces monstres, il effectue sans cesse des recherches sur leurs capacités et leurs faiblesses.

Les décors sont grandioses, notamment l'intérieur du château de Dracula, en parfait état et richement meublé. Contre toute attente, il n'y a aucun grain de poussière, ni aucune toile d'araignée ! La trame du roman " Dracula " original est complètement bouleversée : Harker et Van Helsing connaissant parfaitement la nature des vampires, et se rendent tour à tour intentionnellement au château. Cette version est très intéressante et l'interprétation de Peter Cushing en chasseur de vampire est magistrale. Le thème musical principal est repris à chaque apparition à l'écran de Christopher Lee, je trouve que cela devient à force assez agaçant ! La bouche ensanglantée des vampires est un détail assez réussi (plutôt gore pour l'époque !). Un film qui, malgré une très bonne réalisation, a tout de même beaucoup vieilli. Le rythme est lent et les personnages annexes (douanier et croque-mort) sont complètement hors sujet.


Cicatrices de Dracula, les
Crypte du vampire, la
Dracula 73

Dracula et les femmes

Dracula prince des ténèbres
Dracula vit toujours à Londres
Légende des 7 vampires d'or, la
Lust for a vampire
Maîtresses de Dracula, les
Messe pour Dracula, une
Nuits de Dracula, les
Sang du vampire, le
Sévices de Dracula, les
Vampire a soif, le
Vampire lovers, the

Les acteurs célèbres
Christopher Lee
Peter Cushing
Le studio de la Hammer
90 ans de cinéma vampirique