La nuit des vampires
Ric Hochet n°34


Bande dessinée d'aventure policière

Tibet et Duchâteau

1982

Le Lombard


Ric Hochet est invité en Angleterre par Lord Austin, le fils d'un célèbre auteur de polars, pour résoudre une énigme dans le château familial. Sur le chemin menant au domaine, Ric est victime d'un chauffard qui lui fait quitter la route. Ce conducteur semblait sortir tout droit d'un film d'épouvante, avec un visage pale et des canines proéminentes !

Ric Hochet, jeune journaliste-détective, parcours le globe pour résoudre des mystères. Au final il trouve toujours une explication rationnelle aux phénomènes les plus bizarres. La série comprend plus de 70 albums. Le style de dessin est très classique, soigné et agréable.

Ric découvre un grimoire caché derrière un miroir qui relate des cas de vampirisme. Le vampire sévissant dans cette famille aurait un lien avec la nuit de Walpurgis (une nuit néfaste où les esprits ont tous pouvoirs). Il n'a pas de reflet, possède la faculté de se transformer en loup, se régénère et peut sortir d'un cercueil scellé.

Il était normal qu'au fils de ses investigations, ce détective de l'étrange rencontre un vampire. Comme toujours dans cette série, le fantastique laisse la place à la réalité à la fin de l'histoire. Le vampirisme n'était qu'un moyen pour deux crapules de toucher un héritage. Le récit est dynamique avec un enchaînement de scènes de poursuites, bagarres (Ric Hochet se fait assommer plusieurs fois !), découvertes de passages secrets, messages et indices… Les nombreux personnages rendent l'enquête du journaliste-détective un peu trop longue pour le lecteur.