La robe de soie blanche
(Dress of white silk)


Nouvelle d'horreur

Richard Matheson

1951

" Histoires de morts-vivants ",
Presses Pocket


Voici l'histoire d'une enfant qui vit avec sa grand-mère. Cette petite fille voue une véritable passion pour la robe de soie blanche que portait sa mère, aujourd'hui décédée. Elle adore la toucher et sentir son odeur. Un jour, une amie venue jouer se moque d'elle parce qu'elle n'a pas de mère. Furieuse, l'héroïne décide de l'emmener dans la chambre de sa mère pour lui montrer la belle robe de soie blanche…

L'auteur a également écrit le roman vampirique : " Je suis une légende ". Le fait que le récit soit présenté comme le journal de cette petite fille rend l'atmosphère très intrigante.

Cette nouvelle laisse le champ libre à l'interprétation. Le vampire peut être la robe qui vampirise peu à peu la petite fille, ou encore la petite fille elle-même. Le vampirisme est-il héréditaire dans cette famille ? Pourquoi la grand-mère interdit-elle l'accès de la chambre à sa petite fille et pourquoi la robe est-elle gardée dans un coffre ? Aux yeux de la petite voisine, la robe à une odeur infecte et ressemble à un vieux chiffon. La chambre lui paraît obscure, et l'air vicié. Même le portrait de la mère décédée, accroché au mur, lui semble bizarre et laid.

Cette histoire de vampire psychique est vraiment originale. Le mystère plane dans ce récit, l'auteur ne nous le dévoilant que partiellement, à travers quelques déclarations de la grand-mère.


Histoires de vampires
Je suis une légende

Voix du sang, la