La comtesse rouge


BD érotique

Georges Pichard

1985

Editions Dominique Leroy


Au début du 17ème siècle, la comtesse Erzsebet Bathory se livrait à des atrocités dans sa forteresse : elle tortura et tua des centaines de jeunes paysannes. Elle pensait qu'en utilisant leur sang, elle préserverait sa jeunesse et sa beauté.

Cette bande dessinée nous propose une interprétation de la vie de cette comtesse hongroise, jusqu'à sa chute.

Ce personnage historique n'est pas, à proprement parler, un vampire. C'était une femme dérangée et cruelle, qui pensait que le sang était la source de l'éternelle jeunesse.

Les illustrations pleines pages sont réussies. Pour le reste, les proportions sont parfois ratées. Le dessinateur met en avant l'érotisme (la comtesse est, en toutes circonstances, dévêtue) et la perversion (toutes les anecdotes historiques sur les tortures infligées aux jeunes filles sont présentes). Ce côté " dénudé à outrance " ne m'inspire pas plus que ça !


Comtesse de sang, la
Comtesse en noir, la
Contes immoraux : Erzébet Bathory
Erzsebet

Erzsébet Bathory