Le vampire
(The vampyre)


Nouvelle fantastique

John William Polidori

1819

Recueil " Contes de vampires ",
Flammarion


Au début du 19ème siècle, le charismatique Lord Ruthwen fait son apparition dans la haute société londonienne. Aubrey, un jeune homme désireux de parfaire son éducation, réalise un tour d'Europe en sa compagnie. Etrangement, Lord Ruthwen aide les gens ayant une mauvaise conduite et aime particulièrement séduire les femmes vertueuses.

C'est le premier roman en prose sur le thème du vampire. Polidori fut pendant une année le médecin personnel de Lord Byron. Il était pénétré d'ambitions littéraires, mais toujours rabaissé par Byron. Leurs relations étaient souvent tendues. En 1816, les deux hommes rejoignirent un groupe d'amis à Genève. Le temps étant épouvantable dehors, pour se distraire, Byron lança le pari d'improviser des récits de terreur. Mary Shelley écrivit par la suite le roman Frankenstein. Byron ébaucha le récit de voyage de deux amis, ressemblant beaucoup à celui qu'il était en train d'accomplir. La suite de l'élaboration de cette nouvelle reste obscure... Polidori la fit publier 3 ans plus tard sous le nom de Byron, mais ce dernier démentit vivement que le texte soit de lui. Il est clair que Polidori, pour se venger de l'attitude de Byron, s'était directement inspiré de lui pour le personnage du vampire Lord Ruthwen. D'autre part, le nom Ruthwen avait déjà été utilisé dans une nouvelle (" Glenarvon ") écrite par Lady Caroline Lamb, une femme que Byron avait séduite puis abandonnée. Lady Caroline Lamb avait déclaré : " Byron est fou, mauvais et dangereux à fréquenter ".

Pour la première fois, le vampire n'est plus un monstre issu du folklore mais un noble distingué (bien que maléfique) qui fréquente les salons. Il n'est pas démonstratif mais sait séduire les femmes qu'il rencontre et n'a aucun scrupule à détruire leur réputation. Il ruine leur vie et avenir et, avant que quelqu'un puisse leur venir en aide, elles sont retrouvées exsangues.

Ce récit n'est pas particulièrement passionnant mais il est incontournable. Cette nouvelle est à l'origine de la mode littéraire romantique et fantastique du 19ème siècle. Son intérêt vient du personnage même de Lord Ruthwen et de la description de ses méfaits. Il est toujours victorieux, personne ne semble capable de contrecarrer ses plans machiavéliques.

Contes de vampires
Vampire dans la littérature romantique..., le

Vampire, le

Vampire, le

Villa des mystères, la

Oeuvres conseillées pour les débutants