La comtesse en noir
Lady Oscar tome 2
(Versailles no bara)



Shojo manga

Riyoko Ikeda

1972

Kana


Oscar et ses amis (André et Rosalie) rendent visite à la sœur d'Oscar. Sur le chemin, leur calèche est heurtée par un équipage qui se dirige vers Montclair, le château voisin. Ils ont juste le temps d'apercevoir les deux occupants : un magnifique jeune homme et une mystérieuse femme vêtue de noir.

Cette histoire annexe met un soupçon de fantastique dans la vie du Commandant Oscar François de Jarjayes.
Cette comtesse habillée de noir est l'alter ego de la comtesse Bathory. L'auteur s'est inspirée directement de la vie de cette dernière et retranscrit très bien sa folie.

Un seul des regards de la Comtesse met mal à l'aise Oscar et André. Elle cherche par-dessus tout à conserver sa beauté. Elle est cruelle envers ses domestiques et ira même jusqu'à crever l'œil de sa camériste lorsque celle-ci lui piquera malencontreusement la main avec une aiguille. Elle a une fidèle servante, Théo, qui effectue toutes ses basses besognes. La légende raconte que la comtesse Bathory utilisait une vierge de fer pour recueillir le sang de ses victimes. Riyoko Ikeda reprend aussi cette idée, d'une façon très originale.

J'apprécie toujours le style élégant de cette dessinatrice et il est agréable de lire une nouvelle aventure d'Oscar. Le personnage de la comtesse est bien retranscrit, mais les personnages annexes ne me plaisent pas trop. Par exemple, Caroline et ses crises de jalousie envers Rosalie sont pénibles.


Comtesse de sang, la
Comtesse rouge, la
Contes immoraux : Erzébet Bathory
Erzsebet

Erzsébet Bathory