Rutger Hauer

 

Introduction

Rutger Oelsen Hauer est né le 23 janvier 1944 à Breukelen, près d'Amsterdam aux Pays-Bas. Après avoir eu du mal à trouver sa voie durant sa jeunesse, il enchaîna les personnages au cinéma et à la télévision, pour atteindre plus de 140 rôles. Rutger Hauer se distingue par son regard bleu acier et sa maîtrise des langues anglaise, allemande, française et italienne.


Carrière

Ses parents étaient acteurs et professeurs d'art dramatique. Durant son adolescence, Rutger Hauer était particulièrement réfractaire à l'autorité et au système scolaire. A l'âge de quinze ans, il partit pendant un an sur un navire marchand. Etant daltonien, il ne put continuer dans cette voie. Il prit alors des cours du soir tout en effectuant des petits boulots. C'est à cette époque qu'il se passionna pour les voitures et les motos. En 1962, Rutger Hauer s'engagea dans l'armée mais il se fit volontairement réformer assez rapidement. En 1964, il suivit des cours de théâtre et joignit une troupe itinérante, la "Noorder Compagnie". Durant cinq ans, la troupe joua aux quatre coins du pays.

En 1969, il obtint son premier rôle dans la série télévisée de cape et d'épée " Floris " de Paul Verhoeven. En interprétant le rôle titre, il devint alors connu dans son pays.

En 1973, Verhoeven l'engagea également pour le film " Turkish Délices " qui gagna une certaine renommée en Europe. En 1981, Rutger Hauer, fit ses premiers pas dans l'industrie du cinéma américain en incarnant un terroriste opposé à Sylvester Stallone dans " Les faucons de la nuit ". C'est en jouant dans le film " Blade Runner " de Ridley Scott en 1982 que Rutger Hauer accéda à une renommée internationale. Dans ce film culte de science-fiction, il incarnait Roy Batty, un androïde rebelle, face à Harrison Ford.

Au milieu des années 80, il enchaîna les films à succès : " Ladyhawke " de Richard Donner en 1985, " La chair et le sang " de Paul Verhoeven en 1985 ou encore " Hitcher " de Robert Harmon en 1986. Il était également le premier choix de Paul Verhoeven pour interpréter le héros de " Robocop ". En 1988, il obtint le Golden Globe du second rôle pour le téléfilm " Les rescapés de Sobibor ". La même année, le film " La légende du saint buveur " reçut de nombreuses récompenses.

Depuis les années 1990, Rutger Hauer enchaîna les rôles pour des studios indépendants et les apparitions dans des séries télé. En 1999, il reçut le titre de meilleur acteur du siècle au festival hollandais Rembrandt. Dans les années 2000, il interpréta des rôles secondaires dans des grosses productions comme " Confessions d'un homme dangereux " de George Clooney en 2002, " Sin City " de Robert Rodriguez en 2005 et " Batman Begins " de Christopher Nolan en 2005.

Rutger Hauer est impliqué dans l'écologisme. Il a créé une association pour la lutte contre le SIDA (la Rutger Hauer Starfish Association) et une société de promotion de nouveaux talents (la Rutger Hauer Film Factory). En 2007, il a publié son autobiographie intitulée " All those moments : stories of heroes, villains, replicants, and Blade runners ".


Filmographie vampirique

- En 1992, Rutger Hauer joua Lothos, un maître vampire dans le film " Buffy contre les vampires " réalisé par Fran Rubel Kuzui. Dans cette comédie fantastique volontairement ridicule, les vampires sont ringardisés et risibles. Rutger Hauer n'échappe pas à la règle !

- En 1997, il incarna le docteur Marlowe, dernier rempart contre des vampires dégénérés dans le film " Hémoglobine " de Peter Svatek. Ce film à petit budget, d'inspiration lovecraftienne, proposait une intrigue intéressante et réussie.

- En 2004, il endossa le rôle du vampire Kurt Barlow dans le téléfilm " Salem ". A cette occasion, il retrouva Donald Sutherland (jouant ici son serviteur humain Richard Stryker) qui incarnait Merrick, le mentor de Buffy dans le film de 1992. Ce remake du téléfilm de 1975 montrait des vampires beaucoup moins effrayants que l'original. Le redoutable Barlow, interprété par Rutger Hauer, perdit de son intensité.

- En 2005, Rutger Hauer incarna le fameux vampire roumain Dracula dans le film " Dracula III : Legacy " (qui sortit directement en vidéo) de Patrick Lussier. L'interprétation de Rutger Hauer, tout comme le film, ne resteront pas dans les mémoires…

- En 2011, il joua le rôle du Diable dans le film " Le révérend " de Neil Jones, où un prêtre, devenu vampire, choisit d'aider les humains.

- En 2012, dans le " Dracula 3D " de Dario Argento, Rutger Hauer endossa avec succès le rôle d'Abraham Van Helsing. Son personnage parvient sans trop de difficulté à encaisser les attaques de Dracula et de ses disciples.

- En 2013, il a signé pour jouer dans la saison six de la série télé vampirique " True blood ". Il y incarne Niall, le grand père faé de Sookie.


Conclusion

Rutger Hauer aime donner de l'importance à ses personnages, qu'ils soient bons ou mauvais. Selon lui, être impliqué dans ses rôles prévaut sur la qualité finale des productions auxquelles il participe. Tout au long de sa carrière, il s'est illustré autant dans des blockbusters que dans des films indépendants. Habitué des films de vampires, Rutger Hauer a incarné Dracula et Van Helsing au cours sa carrière. Selon une interview d'Anne Rice, publiée peu après la sortie de son roman " Entretien avec un vampire ", elle voyait en Rutger Hauer le choix idéal pour interpréter son vampire Lestat. L'acteur est pourtant plus crédible dans les rôles de chasseur de vampires qu'en suceur de sang…


Buffy le film
Dracula III : Legacy
Dracula 3D
Hémoglobine
Salem
True blood (saison 6)

Les acteurs célèbres