La saga " Maudit Manoir "


Introduction

L'univers comico-horrifique de Maudit Manoir comprend des créatures fantastiques, dont le vampire Dracunaze. Destinées à la jeunesse, ces histoires savoureuses permettent de passer un agréable et épouvantable moment ! Paul Martin, le scénariste de la série, a également publié en 1997 un dictionnaire humoristique pour enfants, intitulé " Le vampire ". L'illustrateur Manu Boisteau rencontra Paul Martin en 1995 au sein du bimensuel Astrapi. Les aventures des personnages de Maudit Manoir furent publiées dans le magazine Astrapi, puis en une collection de romans et de bande dessinées chez Bayard.


L'univers et les personnages

Les habitants du petit village de Saint-Gilet ne s'aventurent jamais dans la vallée où se dresse le sinistre Manoir de Mortelune. L'usine Cogepol, dirigée par l'ambitieux DK Pitt, déverse ses déchets toxiques dans le marais attenant. Des espèces végétales et animales inédites s'y développent. Entourée de son cimetière, la bâtisse délabrée du Manoir de Mortelune n'est pourtant pas à l'abandon.

Les résidents du Manoir sont de terribles monstres. Leur activité favorite est de regarder la télévision dans le salon (le choix du programme donne parfois lieu à des bagarres), ou de jouer aux cartes ou à des jeux de société. La plupart des locataires se plaignent de l'humidité et du froid constants qui règnent dans leur repaire.

 

Béatrice la maudite

Dernière descendante d'une illustre famille de sorciers, Béatrice est absolument nulle en magie. Propriétaire du Manoir de Mortelune, elle fait semblant d'avoir des pouvoirs pour sauvegarder un semblant d'autorité. Grande fan des magazines de stars, Béatrice adore également les chansons romantiques de Hans. Elle ne se doute pas que ce chanteur n'est autre qu'un de ses locataires.

Céleste

La mère de Béatrice demeure au Manoir sous forme de spectre. Toujours joviale, elle cuisine pour les monstres (sa spécialité est la tarte aux blattes). Béatrice déteste lorsque sa mère traverse les murs ou la porte de sa chambre sans s'annoncer.

Professeur Von Skalpel

Le Professeur fut chassé de la grande ville de Nordburg à cause de ses expériences contre nature. Von Skalpel désire par-dessus tout créer l'être parfait de toutes pièces. Le Manoir est un endroit idéal pour poursuivre ses créations de monstres. Les habitants du Manoir tolèrent la présence de cet humain à cause de son intelligence. Les inventions délirantes du Professeur Von Skalpel engendrent toujours des effets secondaires dévastateurs.

Hans

Géant difforme et couturé, Hans est la seule oeuvre fonctionnelle du Professeur Von Skalpel. Ayant été assemblé avec des morceaux de récupération, Hans est loin d'être aussi beau que le souhaitait son créateur. De bonne humeur et volontaire, Hans effectue sans rechigner les basses besognes du Professeur comme nettoyer le laboratoire, déverser les déchets dans le marais ou faire les courses à Saint Gilet. Hans adore regarder les feuilletons à l'eau de rose, composer et chanter des chansons romantiques. Il est secrètement amoureux de Béatrice.

Dracunaze

Ce vampire, vieux de 327 ans, a perdu toute sa fortune au jeu. Trop timoré pour aller attaquer les mortels, Dracunaze survit comme il peut dans la crypte du Manoir, située entre la cuve à mazout et la chaudière. Il ne possède qu'un seul costume et quelques paires de chaussettes. Dracunaze est souvent malmené par les autres monstres car il n'est absolument pas effrayant. Contrairement aux autres vampires, Dracunaze a du mal à maintenir sa transformation en chauve-souris. Il dégage une odeur de moisi, renforcée par une haleine horrible. Dracunaze a un aspect inhumain (teint verdâtre, calvitie, oreilles pointues et crocs effilés). Comme tout vampire, il n'a pas de pouls et il ne respire pas. Dracunaze craint les chasseurs de vampires, l'ail et les crucifix. Dès que le Pr Von Skalpel s'absente du Manoir, le vampire fouille dans sa réserve de sang. Il peut détecter les rhésus et l'ancienneté du sang.

L'Horreur des marais

Dix ans plus tôt, un vagabond dénommé Franky Salsa est tombé dans le marais toxique avoisinant le Manoir. Il fut alors transformé à jamais en une gigantesque masse informe, verte et gluante. L'Horreur est ravi de sa condition et profite sans compter de la baignoire du Manoir (au grand dam de Béatrice). Jovial et aimable, il aide volontiers ses amis. L'Horreur joue affreusement de la trompette et conserve ses trésors cachés au fond du marais. Les monstres doivent passer des heures à nettoyer la substance visqueuse qu'il projette quand il éternue.

Bernard le loup-garou

Autrefois vendeur de produit de beauté, Bernard Lourdel fut transformé en loup-garou en buvant une décoction de Von Skalpel, la Liquor Canis Lupus. Il ne reprend sa forme humaine que durant les nuits de pleine lune. Bernard étant infesté de puces, Béatrice refuse qu'il dorme dans le Manoir. Il s'est donc construit une niche. Impulsif et bagarreur, Bernard le loup-garou est constamment affamé. Il ne cesse de terrifier les facteurs ou les livreurs de pizza. Depuis dix ans, il cherche sans succès à retrouver son état normal.

La famille Fémur

Les squelettes Radius et Clavicule vivent avec leurs enfants, Momoplate et Titibia, dans un caveau du cimetière. Les deux enfants adorent jouer et faire des farces aux habitants du Manoir, comme nouer la queue de Bernard le loup-garou. Titibia se promène avec Doudou, une énorme créature pacifique.

Gilles et Luc les zombies

Les frères Ledoux étaient autrefois ouvriers chez Cogepol, où ils périrent dans un accident. Luc est un grand amateur de rock - notamment des Vers Nuisants - et de jeux vidéo sanglants. Plus mature, Gilles collectionne les timbres. Gilles et Luc dépouillent les facteurs qui osent s'aventurer près du cimetière. Même leurs voisins du Manoir ont du mal à supporter l'odeur pestilentielle qui règne dans leur caveau. Les zombies conservent des produits dont les dates de consommation sont périmées depuis des années !


Les romans

Tome 1 : " Les expériences de Von Skalpel " (2001)

Le Professeur est content de sa dernière trouvaille, la colle à monstres. Il est désormais capable de fabriquer n'importe quel type de monstre à la vitesse de l'éclair. La tranquillité du Manoir est perturbée par l'Horreur (mécontent du traitement que prescrit par Von Skalpel) ainsi que par des organes qui s'y baladent sans autorisation.

Tome 2 : " Hans, le meilleur des monstres " (2001)

Hans est bien occupé par le nettoyage de printemps. Le Professeur Von Skalpel découvre que son assistant est un chanteur plutôt talentueux (dans le genre mièvre, idiot et sirupeux). Il part à Nordburg en secret pour proposer ses disques à un producteur. Le projet du Professeur - créer un monstre beau et intelligent - ne fait pas les affaires d'Hans.

Tome 3 : " Les maléfices de Béatrice " (2001)

Béatrice retrouve Lucifred, le démon domestique de son défunt père, qui était piégé dans du dentifrice. Elle pense pouvoir utiliser le démon afin de reprendre le contrôle du Manoir par la ruse.

Tome 4 : " Bernard le loup-garou "(2001)

De nombreux moutons des habitants de Saint-Gilet ont été attaqués. Bernard, le loup-garou affamé, est décrété indésirable par les autres locataires. Pour éviter la colère des villageois, les monstres ordonnent à Bernard de quitter le Manoir. Par une nuit de pleine lune, le loup-garou redevenu humain rencontre Daisy Duc, nouvelle venue au village.

Tome 5 : " L'Horreur des marais " (2001)

L'Horreur est enchanté de fêter son anniversaire au Manoir. De retour au marais, il remarque un filet d'eau claire au milieu de l'eau verdâtre et toxique. Le directeur de Cogepol veut dépolluer les alentours du manoir pour construire un parc d'attraction. Cette nouvelle machination met en péril le bien être des résidents du Manoir et de toutes les créatures du marais !

Tome 6 : " Le talisman de Dracunaze " (2002)

Dracunaze retrouve un talisman censé lui apporter chance et fortune. C'est une vraie aubaine pour ce vampire terriblement fauché. Il doit cependant se débrouiller pour que sa cousine lui donne le code d'ouverture.

Tome 7 : " Pas de repos pour Céleste ! " (2002)

Depuis des lustres, Céleste hante le Manoir. Le spectre ne pourra quitter les lieux qu'après avoir fait la paix avec les membres de sa famille. Seulement, c'est loin d'être facile avec Béatrice, sa fille si grognonne.

Tome 8 : " Bonne nuit, les zombies " (2002)

Alors que les zombies entamaient une journée banale, Gilles est enlevé par la Cogepol. DK Pitt l'utilise pour tester sa nouvelle crème de soin. Luc se lance dans une mission commando pour secourir son frère.

Tome 9 : " Pas de shampoing pour les Fémur " (2003)

Momoplate, désirant devenir effrayant, demande conseil à ses voisins. Comme personne ne lui prête attention, le petit squelette part en exploration dans les souterrains du Manoir. Ses parents, catastrophés, organisent une mission de secours. Les sous-sols sont réputés contenir des créatures, jadis emmurées par Toussaint, le père de Béatrice.

Tome 10 : " Vacances à Port-Guano " (2004)

En plein été, le Manoir est privé d'eau. Von Skalpel profite de cette occasion pour organiser des vacances à Port-Guano. Le village est désert. Un vendeur de glaces leur parle de l'été du fléau.

Tome 11 : " Le fiancé de Béatrice " (2005)

Béatrice est criblée de dettes. La majorité de ses locataires trouvent de bonnes excuses pour ne pas payer leur loyer. Le Manoir étant convoité par DK Pitt, Céleste conseille à sa fille de trouver un riche mari.


Les bandes dessinées et les hors séries

Les aventures des monstres de Maudit Manoir ont été déclinées en trois recueils de bande dessinées : " Chic, c'est toxique ! " (2008), " Journal d'un monstre " (2009) et " Chaud devant ! " (2011). Chacun de ces recueils propose de nombreux gags d'une ou deux pages.


Un numéro " spécial frissons " d'Astrapi, réalisé par Bruno Muscat et illustré par Manu Boisteau, paraît en février 1999. Dans ce volume, Von Skalpel est propriétaire du Manoir, tandis que Béatrice est un spectre. Le livre propose une présentation des personnages, des idées de déguisements, des jeux, une BD interactive, des blagues et des énigmes.

" Bienvenue au manoir hanté " est un numéro spécial Halloween du magazine Astrapi (n° 516S), paru en octobre 2000. La revue propose des idées de déguisements ainsi que deux masques à découper (de Béatrice la maudite et de Hans). Une BD interactive, intitulée " Nuit de cauchemar au manoir ", revient sur l'arrivée de Bernard Lourdel au Manoir.

Un recueil d'énigmes et de BD interactives, intitulé " Enigmes à Mortelune ", paraît en 2006. Les énigmes consistent à retrouver les coupables de vols dans le Manoir. Le recueil comprend trois histoires interactives : " Nuit de cauchemar au manoir ", " Maudit Halloween à Mortelune " (qui présente Franky Salsa, égaré aux abords du Manoir) et " Vacances à Mortelune " (le héros a loué une chambre au Manoir. Va-t-il réussir à s'en sortir vivant ?).


Conclusion

L'univers - gentil et monstrueux - de Maudit Manoir rappelle celui de séries télévisées familiales comme " La famille Addams " ou " The Munsters ". L'ambiance macabre et l'humour déjanté y font bon ménage, chaque personnage apportant une touche particulière au Manoir. Si le ton des romans les destine prioritairement aux enfants, les bandes dessinées (interactives ou pas) pourront tout à fait être appréciées par les lecteurs adultes sensibles à cet humour macabre.

Contrairement à la majorité des œuvres mettant en scène des groupes de monstres, où le vampire est généralement le chef et le plus puissant, Maudit Manoir nous présente un Dracunaze peureux, dénué de pouvoirs, et n'inspirant aucun respect aux autres habitants. Cette utilisation à contre-pied du mythe du vampire apporte une touche originale à cette œuvre déjà fort sympathique.



Talisman de Dracunaze, le

Dédicace
Dédicace