Christopher Lee

 

Introduction

Christopher Franck Carandini Lee naquit le 27 mai 1922 à Londres, d'une Comtesse italienne et d'un père colonel de l'armée britannique. Il connut une renommée mondiale grâce à ses interprétations du Comte Dracula, en collaboration avec les Studios britanniques de la Hammer. Christopher Lee fut l'un des acteurs les plus prolifiques de sa génération, avec plus de 250 films et rôles télévisuels à son actif. Il fut anobli par la Reine en 2001 et reçut de nombreux prix, dont le titre de Chevalier des Arts et des Lettres en France en 2002 et de Chevalier de l'empire britannique en 2009. Christopher Lee est mort le 7 juin 2015.




Historique et premiers rôles

Il étudia la littérature classique dans des établissements scolaires prestigieux comme Eton, Willington et Oxford. Après sa scolarité, il vécut de petits emplois comme Garçon de service à Londres. En 1939, Christopher Lee se porta volontaire et officia dans la Royal Air Force de 1941 à 1946.

Après la guerre, il signa un contrat de sept ans avec la firme cinématographique Rank. Il débuta en 1948 dans le film " L'étrange rendez-vous " de Terence Young, puis côtoya Laurence Olivier et Peter Cushing dans une adaptation au cinéma d'Hamlet. Par la suite, Christopher Lee joua dans une trentaine de films d'aventure.

Au début de sa carrière, son physique hors du commun (son 1m96 et sa voix grave et puissante) fut plutôt un désavantage, car il était bien trop imposant et faisait de l'ombre aux acteurs principaux. Polyglotte (anglais, italien, espagnol, français, allemand, russe, suédois et grec), Christopher Lee collabore sans mal à de nombreuses productions étrangères. Il était ami avec Vincent Price et Boris Karloff.


L'incarnation du Comte Dracula

En 1957, Christopher Lee incarna la créature de Frankenstein dans " Frankenstein s'est échappé ", de Terence Fisher.



Ce film de la Hammer, avec Peter Cushing, fut un grand succès en Angleterre. Les tournages de la Hammer se caractérisaient par des moyens et des salaires modestes. La firme remit au goût du jour les monstres classiques des studios Universal. Au fil de leurs productions, ils accordèrent une place croissante aux charmes de leurs actrices, jouant ainsi sur l'érotisme pour attirer le public.

Il obtint enfin une renommée mondiale en 1958 avec " Le cauchemar de Dracula " à nouveau de Terence Fisher et avec Peter Cushing. Christopher Lee reprendra le rôle de Dracula à une dizaine de reprises. Rompant radicalement avec les productions des décennies précédentes, Christopher Lee incarnait un Dracula violent, dégageant une séduction animale. Ces films en technicolor n'hésitaient pas à montrer en gros plan les canines ensanglantées du vampire.



Une carrière en dents de scie

Incarnant le Mal avec prestance et élégance, ses rôles se cantonneront à d'autres personnages de Méchants (Fu Manchu, Raspoutine), souvent sous la direction de Terence Fisher. Vers le milieu des années 70, Christopher Lee souhaita changer de style de films, car il sentait que les films d'horreur nuisaient à son image en limitant ses rôles. Bien que reconnaissant au Studios de la Hammer, il s'était lassé de la licence Dracula, qu'il trouvait de plus en plus médiocre. Pour lui, transposer le Comte Dracula au temps présent n'avait aucun sens.

Il incarna Sherlock Holmes et joua dans des films costumés comme " Les trois mousquetaires ". En 1974, il obtint le rôle de Francisco Scaramanga, le méchant du James Bond " L'homme au pistolet d'or ". Pour la petite histoire, Christopher Lee n'est autre que le cousin de Ian Flemming !



En 1976, il parodia le Comte dans la production française d'Edouard Molinaro, " Dracula père et fils ". Dans les années 80, il multiplia les apparitions télévisuelles et réalisa ses premiers doublages.

Christopher Lee fera un incroyable retour sur le devant de la scène dans les années 2000. En 1999, il joua dans le film " Sleepy Hollow " de Tim Burton, avec qui il collabora à nouveau pour " Charlie et la chocolaterie ". Grand spécialiste de Tolkien, il participa à la trilogie du " Seigneur des anneaux " de Peter Jackson, en incarnant Saroumane. Enfin, plus de 30 ans après son ami Peter Cushing, il participa à son tour à la franchise " Star Wars ", sous les traits du Comte Dooku dans la prélogie de George Lucas.


Filmographie vampirique

1958 - Le cauchemar de Dracula
1961 - Hercule contre les vampires
1964 - La crypte du vampire
1665 - Dracula, prince des ténèbres
1967 - Le vampire et le sang des vierges
1968 - Dracula et les femmes
1970 - Les nuits de Dracula
1970 - Cuadecuc, vampir (documentaire sur " Les nuits de Dracula ")
1970 - Une messe pour Dracula
1970 - Les cicatrices de Dracula
1972 - Dracula 73
1974 - Dracula vit toujours à Londres
1975 - Vem var Dracula ? (documentaire où il interprète Vlad Tepes)
1976 - Dracula père et fils


Conclusion

Bien que devant sa popularité mondiale à Dracula, Christopher Lee fut un homme de spectacle complet : acteur de cinéma et de théâtre, doubleur, narrateur, chanteur, ou encore cascadeur (il est d'ailleurs membre à vie et porte-parole de plusieurs associations de cascadeurs). Il écrivit également plusieurs autobiographies sur le thème de l'horreur, en référence à ses nombreux rôles d'antagonistes. La plus célèbre est " Tall, dark and gruesome : an autobiography " de 1977, ressortie en 2004 sous le titre " Lord of Misrule ". Mais pour le grand public, ainsi dans le cœur des amateurs de vampires, Christopher Lee restera à jamais un des visages les plus célèbres du Comte Dracula.


Cauchemar de Dracula, le
Cicatrices de Dracula, les
Crypte du vampire, la
Dracula 73
Dracula et les femmes
Dracula père et fils
Dracula prince des ténèbres
Dracula vit toujours à Londres
Maison qui tue, la
Messe pour Dracula, une
Nuits de Dracula, les

Dans les griffes de la Hammer

Les acteurs célèbres
Peter Cushing
90 ans de cinéma vampirique
Le studio de la Hammer